Que peut-on fabriquer à partir de la fibre de banane? Monsieur Samuel GAKWAYA va vous répondre

Je m’appelle GAKWAYA Samuel un étudiant de Gishali Integrated Polytechnic (GIP) Département de
génie mécanique niveau deux.

Cette histoire parle de mon voyage pour devenir un entrepreneur social.
Au 06/05/2014 au 20/6/2015, j’ai été formé au KENYA pour  fabriquer des produits utilisables à partir de la fibre de banane:
tampons, housses de coussins, sacs, tissus, papier et cahier. Les fibres de banane obtenues à partir de la tige de la banane
, les fibres ont été extraites par des moyens mécaniques à partir de pseudo-tiges de bananier, en tant que stratégie de
valorisation des résidus de bananes.

A cause du capital de démarrage et du temps en juillet 2016 . J’ai commencé à produire de
la fibre de banane, puis j’ai fabriqué des tampons à partir de ces fibres de bananes.
À la fin de cette année (2016), j’ai rencontré DOT Rwanda dans le cadre de la formation sur SE ou SBusiness . Cette formation a permis à mon
entreprise d’avancer en affaire sociale. A partir des compétences acquis j’ai commencé à produire les mêmes produits (tampons) avec les informations sur la reproduction sexuelle sur la couverture de mon produit.

Du 15/12/2016 au 02/02/2017 J’ai fait l’inscription complète de l’appel de ma société Sustainable Social Business Limited (SSBL). Sur
cette période, mon entreprise traite et fait face à deux problèmes: Les filles perdent à l’école en raison de la disparition
Pad abordable pendant la période de la menstruation et moins d’informations sur la reproduction sexuelle. J’ai huit
employés; J’ai sept mères célibataires et un garçon.
Je produit des tampons confortables et  à très beau marché près de 60% pour le coût ordinaire des tampons avec 1250 poches de
pads / mois. Par mois, 1250 filles ne perdent pas dans l’école en raison de la menstruation périodique,
Toutes les poches de pads sont des informations écrites sur la reproduction sexuelle et la planification familiale qui
permettent à 15 000 personnes d’obtenir des informations / mois.

Au 17/03 2017, j’ai obtenu le 3ème prix sur la compétition DOT Rwanda appelée compétition 2017 de GERA KU NTEGO. Cela m’a permis d’augmenter mes affaires à 40%.

Démarrer l’entreprise n’est pas facile. Pour moi, je parle de 2 ans avec un service de 10 000 francs par mois à partir de
40 000 francs / mois de travail par pièces, je suis arrivé à proximité de mon école, mais maintenant, la vie change vraiment
mieux après la création de mon entreprise, car maintenant, j’ai économisé plus de 250 000 francs.
Maintenant, je suis très content d’être connecté avec DOT Rwanda parce que DOT est le meilleur partenaire de soutien et le
facilitateur idéal des entreprises. Dans 5 ans, ma vision est  d’obtenir la meilleure machine afin de rendre mon
usine plus stable et d’accroître la vente de mon produit. Mon rêve est de maximiser les
produits issus du bananier car maintenant je suis sur 15% seulement.

 

 

Please follow and like us:
0





Comments are Closed